le Rasoir d' Ockham

Publié le par Christine

Un livre paru en janvier 2008, premier volet des aventures d'Ari Mackenzie, et livre qui a séduit beaucoup, beaucoup de lecteurs... et de lectrices...
Prononcez simplement "Ari" devant un bipède du sexe féminin, vous allez observer un phénomène que la science refuse d'analyser mais qui est pourtant bien réel.
Pâmoison.
Soupir. 
Etoiles dans les yeux.
"Ahhhh, Ariiii..."
Non, pas hara-kiri, ou éventuellement  s'il est impossible d'approcher l'auteur pour une dédicace.
En plus, Loevenbruck a le chic pour vous saisir de suite, pour créer le suspense, pour vous promener à sa guise et vous surprendre.
On le tient, notre "Bond, James Bond" super craquant et séduisant bien de chez nous et bien à nous! Les auteurs anglotrucs n'ont qu'à bien se tenir....Nous n'avons rien à leur envier.

Le Rasoir d' Ockham
Henri LOEVENBRUCK
Flammarion (Collection Thriller); 449 pages ; 19,90 euros

Ari Mackenzie, policier trentenaire et atypique, est le seul et unique membre de la section des RG (Renseignements Généraux pour les intimes) spécialisée dans les sectes.
Un ancien ami demande son aide d’urgence, mais lorsqu’il arrive, il est trop tard. Paul Cazo a été assassiné et la scène de crime sent le meurtre rituel à plein nez. Pourquoi tuer ce vieil homme de façon si ignoble ? Puis, d’autres meurtres surviennent, portant la même signature.
Enquêtant sur le passé des victimes, Ari découvre qu’ils faisaient partie dans leur jeunesse de la même loge de compagnons. Puis il reçoit par la Poste un courrier posthume de Paul avec un étrange feuillet.
Il lui faudra partir sur la piste d’un manuscrit incomplet du 13ème siècle: les carnets de Villard de Honnecourt. Chaque victime possédait un des feuillets manquants du manuscrit. Une fois réunis, ces feuillets révèleraient un fabuleux secret pour lequel un puissant groupe occulte est prêt à tout. Quel est ce secret ? Qui se cache derrière ce groupe machiavélique?
Commence alors une étonnante course-poursuite, parsemée de cadavres et d’embûches.

A partir d’un document réel et fascinant, Loevenbruck propose un polar ésotérique à l’intrigue plutôt bien ficelée et aux nombreux rebondissements.
Mention spéciale du jury --dont je suis la seule et unique membre dévouée-- pour les feuillets inventés !
Le personnage de Ari, séducteur et amoureux maladroit, fin limier réfractaire aux technologies modernes, beaucoup plus doué pour enquêter que pour gérer sa vie amoureuse, est le héros de ce livre qui fera certainement partie d’une trilogie. Il y a des femmes fatales, une petite amie déterminée, des hommes prêts à tout pour la conquête du pouvoir, de sombres querelles intestines et conspirations entre administrations.
Le trait est parfois un rien forcé, mais cela fonctionne plutôt bien. Et même très bien. Il y a du rythme, le style est nerveux, Loevenbruck sait raconter une histoire, créer une intrigue et gérer le suspense. Il nous tient en haleine jusqu'au bout.
J'ai noté un léger détail qui m'a laissée perplexe dans la résolution finale du secret des feuillets,: je l'ai vue  en double exemplaire. Mais... peut-être parce que j'ai résolu la dernière énigme à la vitesse prodigieuse de l'éclair?
Ou plus probablement à cause de ma vue basse, trouble et brouillée...
Oubliez ce que je viens d'écrire, car vous avez entre les mains un livre agréable, fort sympathique et divertissant, entre Da Vinci Code et Indiana Jones, qui fait passer un bon moment.
Aucune raison de bouder son plaisir et de louper la suite des aventures de Ari Mackenzie.

Ps : pour les plus curieux qui voudraient savoir à quoi ressemblent ces fameux carnets de Villard de Honnecourt, allez ici:

link

Ensuite, promenez-vous un peu, c'est passionnant.. vraiment passionnant...


Commenter cet article

mazel 26/11/2009 11:15


un très bon thriller où j'ai pris beaucoup de plaisir à faire des recherche. Nous sommes passé au mêmes endroits il me semble...
j'attends avec impatience de lire la suite...
bonne journée
bises