l'évangile des ténèbres

Publié le par Bibliofractale

evangile tenebresJe compatis. Oui, je compatis à toutes vos misères.

Que ce soit parce qu’il n’y a plus assez d’eau chaude pour le bain bouillonnant aux huiles essentielles, ou parce que votre sœur vous a chipé l’encart « Sports » de votre journal.

Tenez, moi qui vous parle, je maudis les lois de la génétique parce que je n’ai pas les mêmes merveilleux cheveux ondulés que ma cousine Olivia.

C’est trop injuste.

Pourtant, nous devrions être contents de notre sort.

Parce que dans d’autres points du globe, la situation est autrement plus désespérée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’évangile des ténèbres

Jean-Luc BIZIEN

Toucan (Noir)

563 pages ; 22 euros

 

Ma vengeance est perdue s’il ignore en mourant que c’est moi qui le tue…

 

Michaël Wong, jeune rédacteur d’un grand quotidien new-yorkais a disparu en Corée du Nord alors qu’il y était en mission. Et il y a de grandes chances que ses employeurs s’en contrefichent, parce que bizness is bizness et que quelques articles racoleurs sur le sujet seront très vendeurs.

Seth Ballahan, son supérieur, décide donc de tout laisser, et de se porter à son secours. Alors qu’il avait choisi de vivre dans le New Jersey pour tenter d’avoir une véritable vie de famille. Mais cela passe au second plan.

Comment entrer en Corée du Nord ? Ce  n’est pas chose aisée ! Ce pays est sous la coupe de Kim Jong Il, le « cher Leader » mégalomane et surtout dictateur. Seth va être aidée par Suzan Chartier, canadienne travaillant depuis plusieurs années en Corée, et il va découvrir avec effarement les codes et usages en vigueur dans ce pays en proie à la plus grande misère et à l’isolement le plus total. Les étrangers y sont particulièrement surveillés, le moindre faux-pas peut s’avérer dramatique. Il va falloir redoubler de prudence et d’astuce pour retrouver le jeune Michaël... s’il est encore en vie.

Pendant ce temps, Paik Dong Soo, jeune et brillant lieutenant, est mandaté par sa hiérarchie pour retrouver un meurtrier en série, auteur de crimes spectaculaires. Paik Dong soo découvre peu à peu que ce prédateur a un but bien précis, aussi effroyable que menaçant pour le régime en place. 

Les convictions de Paik Dong Soo vacillent, mais il doit mener l’enquête jusqu’à son terme.

Débutent deux courses contre la montre. L’une pour sauver Michaël Wong, l’autre pour faire cesser une folie meurtrière.

Les deux histoires vont se télescoper.

 

 

Je ne sais de tout temps quelle injuste puissance laisse le crime en paix et poursuit l’innocence…

 

L’intrigue démarre sur des chapeaux de roue, et dès le début, le lecteur sait qu’il aura du mal à lâcher le livre. Le récit à trois voix,  celle de Michaël, celle de Seth, et celle de Paik Dong Soo, est habilement découpé, avec un redoutable sens du rythme et du suspense,  pour permettre de suivre les personnages. Entre les difficultés rencontrées par Seth, la lutte pour survivre de Michaël, et l’enquête de Paik Dong Soo, l’intérêt du lecteur est maintenu de bout en bout.

De plus, ce pourrait n’être, au départ,  qu’un excellent thriller. Ce serait déjà très bien, et on pourrait s'en contenter très largement... mais non, c'est encore mieux que ça.

Ce livre se révèle bien plus riche que prévu au fur et à mesure que l’intrigue se dévoile.

L’immersion en Corée du Nord est stupéfiante, on y apprend énormément de choses sur ce pays, dernière dynastie communiste au Monde. La description de la vie quotidienne des citoyens, l’endoctrinement permanent, la propagande vis-à-vis des ressortissants étrangers, tout cela est bien décrit dans un style musclé, non dénué d’une touche d’humour distancié.

Bien écrit, bien documenté, avec des personnages attachants et une intrigue solide, cette course contre la montre embarque le lecteur jusqu’au dénouement final sans guère laisser de répit.

Les lecteurs amateurs de sensations fortes seront aux anges !

Et encore plus ceux qui aiment le petit supplément de profondeur apporté par une approche intelligente du sujet.


Commenter cet article